Destrier Destrier
Conseils

Shampoing pour cheval : compositions, types, marques et prix.

Temps de lecture : 11 minutes

Depuis plusieurs mois, de nombreuses stars américaines se sont affichées comme utilisatrices de shampoing pour chevaux. En effet ces- derniers seraient, selon leurs dires, très bons pour les cheveux secs. Il est vrai que les crins- qui composent la crinière du cheval ont souvent cette caractéristique. Que ce soit pour entretenir votre cheval ou tout simplement pour soigner son esthétique, vous avez peut-être déjà eu vous-même recours à un shampoing pour votre cheval. Cela fait maintenant plusieurs années que ce marché possède une croissance soutenue. Mais quel shampoing faut-il utiliser pour son cheval ?

shampoing pour cheval naturel

 

Préparation du cheval avant le shampoing

Avant de faire prendre une douche à votre animal, il faut quand même respecter quelques règles essentielles pour la santé de votre cheval et votre propre sécurité. Tout d’abord, assurez-vous qu’il fait effectivement assez chaud pour mouiller entièrement votre cheval. C’est essentiel car même avec un solarium ou une couverture séchante efficace, le risque de tomber malade – devient pour lui très important.

Ensuite, vu qu’il risque de rester au contact de l’eau durant une période assez longue, il vaut mieux lui graisser les pieds avant de le doucher. Cela permettra de  protéger les sabots du trop-plein d’humidité dans lequel ils vont stagner, et ainsi d’éviter pas mal de problème de type « fourmilières » et « pieds mous ».

Enfin, même si le lavage du cheval se fait souvent en été, dans une période accompagnée de fortes chaleurs, gardez une tenue qui permet de vous assurer un maximum de sécurité. Plus clairement, ne vous mettez pas en tongs et maillot de bain pour laver votre cheval, tout simplement pour des raisons de sécurité. Cela fait déjà très mal de se faire marcher sur le pied avec des bottes, dites-vous que vous pouvez réellement perdre vos orteils si votre poney marche dessus alors qu’ils sont nus.

Attention aussi, si votre cheval souffre d’une pathologie transmissible ou qu’il suit un traitement contre-indiqué pour les autres chevaux, veillez à bien l’isoler lorsque vous le douchez et a bien nettoyer et désinfecter l’espace de douche après votre passage. N’oubliez pas aussi tout ce avec quoi votre cheval, ses poils, et ses crins auraient pu être en contact.

Quel shampoing choisir pour son cheval ?

Comme tous les produits équestres, la gamme des produits de soin n’a cessé de s’étoffer au fil du temps. Il est maintenant difficile de s’y retrouver parmi tous les shampoings existants sur le marché. Alors nous allons essayer de vous guider et de vous conseiller dans cette quête. Mais attention, ces conseils sont simplement donnés à titre indicatif et rédigés pour vous informer, évidemment nous ne garantissons pas l’efficacité des produits sur votre cheval.

De plus, s’il est allergique à un ou plusieurs composants présents régulièrement dans les produits de soin, n’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels et/ou à contacter directement le fabriquant du produit avant de l’utiliser.

 

Le prix des shampoings pour chevaux

D’abord, financièrement, il faut savoir que les shampoings pour chevaux coûtent souvent plus cher que les shampoings classiques, environ 10€ la bouteille de 500 ml minimum. Les prix varient évidemment selon les enseignes et parfois même selon la zone géographique mais comptez généralement aux alentours de 2€ pour une bouteille de shampoing dite « premier prix » en magasin.

 

La composition des shampoings pour chevaux

Concernant la composition, c’est un sujet très actuel et c’est normal, maintenant nous pouvons et nous avons le droit de savoir ce qui se trouve dans les produits que nous consommons. Donc vous pouvez si vous le souhaitez consulter la composition exacte du produit que vous allez acheter. Si la composition n’est pas indiquée sur le produit ou sur le descriptif en ligne, nous vous conseillons de vous renseigner davantage sur ce produit avant de l’acheter.

Nous vous invit-ons aussi à – bien vous renseigner sur les ingrédients de fabrication du shampoing que vous voulez, en effet l’utilisation de nombreux ingrédients est controversée de nos jours comme les parabènes ou bien le silicone.

Autre point de vigilance, si vous et votre cheval pratiquez la compétition, veillez à ce que votre shampoing ne contienne aucune substance dopante pouvant vous disqualifier si elle est détectée lors d’un contrôle vétérinaire. La liste des substances, établie et mise à jour chaque année par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), est disponible en téléchargement sur le site de la FFE (Fédération Française d’équitation).

Choisir un shampoing spécialisé

Certains shampoings ont des caractéristiques particulières de différentes sortes, en plus de laver votre cheval. L’idée étant de combiner le lavage de votre cheval et un ou plusieurs « traitements » supplémentaires.

Pour finir, même si ce ne sont pas de vrais shampoings à proprement parler, il faut également mentionner l’existence des produits de soin suivants, complémentaires au lavage, si vous voulez être digne d’un groom international :

Quelles marques de shampoing choisir pour son cheval ?

Ces marques de produit sont citées par rapport à leur réputation, nous vous laissons bien entendu le soin de les tester.

Une dernière chose, même si c’est rare, si votre cheval n’aime pas l’eau ou en a peur, inutile de le forcer à grand coup de douche. Mieux vaut tenter de l’habituer doucement à la sensation de l’eau sur lui et au bruit du jet, il faut l’habituer petit à petit pour qu’il comprenne que c’est sans danger et même agréable. Si malheureusement cela ne fonctionne pas, vous pouvez toujours le laver simplement avec un sceau et une éponge c’est plus long mais il sera propre et ce sera moins traumatisant pour lui.

Fabriquer soi-même un shampoing pour cheval

Comme vous le savez surement, le retour à des modes de traitements naturels et de la fabrication maison est de plus en plus en vogue chez une frange importante des cavaliers. Beaucoup refusent catégoriquement d’utiliser des solutions chimiques, d’autres souhaitent éviter de mettre leur animal en contact avec des substances potentiellement dangereuses et, enfin, certains préfèrent préparer euxmêmes leurs shampoings pour réaliser des économies. Peu importe votre profil, nous allons vous présenter plusieurs méthodes pour réaliser vous-même le shampoing de votre cheval.

Les savons

Une méthode efficace et simple est d’utiliser du savon, comme du savon de Marseille ou encore du savon noir, afin de laver son cheval. Cette méthode n’est cependant pas sans risque, car la plupart des savons disponibles dans le commerce contiennent de l’hydroxyde de sodium ou de potassium. Le savon aura donc tendance à irriter le cheval sur le long terme et ce procédé est ainsi déconseillé pour un cheval atopique. La police a changé (plus petite)

La graine de lin

Dans les cas où le savon ne serait pas recommandé, il est aussi possible d’utiliser les vertus de la graine de lin mélangée avec de l’eau. Pour se faire il vous suffit de mettre 50 grammes de graine de lin dans 500 ml d’eau afin de la faire bouillir.

Articles similaires

Shampoing pour cheval : compositions, types, marques et prix.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Des conseils et bons plans livrés tous les mois dans votre boite mail, avec soin, par un poney fiable et travailleur.